Voyage à Bali, qu'est ce que la cérémonie de crémation | Culture Asie

Bali est un endroit formidable et c'est le lieu idéal pour prendre des vacances si vous souhaitez vous relaxer. Découvrez pourquoi. 
Il n’y a rien de tel que des vacances pour ce détendre, et étant donné que la vie quotidienne nous stress de plus en plus, il est devenu presque indispensable partir en vacances. Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas choisir une destination paradisiaque.

En Asie plus précisément dans l’archipel indonésien la petite île de Bali est prête à vous accueillir à bras ouverts dans ses hôtels de charme ou sur ses magnifiques plages pour que vous puissiez enfin échapper au stress du quotidien.
De fait, vous ne trouverez pas le temps de vous ennuyer à Bali tant cette île à de ressource.

La crémation Bali ?

Voyage à Bali, qu'est ce que la cérémonie de crémation
Voyage à Bali, qu'est ce que la cérémonie de crémation

 

Vous aurez la possibilité d’y découvrir une multitude de choses à commencer par une culture particulièrement riche et unique au monde. Contrairement au reste de l’Indonésie où les habitants pratiquent l’Islam, Bali est une île hindoue et les habitants ont développé depuis des décennies toutes sortes de rites et de traditions en rapport avec leur religion dans le but de rendre hommage à leurs dieux.
Parmi ces cérémonies, celles de la crémation sont sans conteste les plus impressionnantes tant les préparatifs sont importants. Une telle importance est accordée à cette cérémonie que la crémation d’un défunt est le plus important de sa vie. En effet la crémation des morts à Bali permet de purifier leurs âmes afin qu’ils puissent s’en aller en paix.
De nombreuses crémations sont organisées chaque jour sur l’île et sa plus ou moins impressionnante en fonction de la caste et de la situation financière de la famille de la personne décéder. Je vous souhaite de pouvoir assister à une grande crémation comme une crémation royale pour que vous puissiez comprendre la culture balinaise.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.