Visiter le Stora Sjöfallet En Suède - Infos et bons plans voyage



 Repeat after me : Sto-ra-Sjö(pas facile celui-ci)-fa-llet ! Mais qu’est-ce donc ? Une de ces biscottes au seigle dont la Suède a le secret ? Une danse traditionnelle laponne avec des ours enragés ? « Je t’aime petit Français » en suédois ?

D’abord, et à l’attention des passionnés de rencontre avec les populations locales, et en particulier avec une moitié seulement, « je t’aime » se dit « jag älska dig ».
Ca perd un peu de son charme, mais on oublie vite, croyez-moi ! Pour en revenir au Stora Sjöfallet, il s’agit en fait d’un parc situé en Laponie suédoise, contigu au Parc Sarek. L’un est célèbre (le Sarek), l’autre oublié. Et moi, j’adore les parcs oubliés !

Contrairement au Sarek, il peut s’enorgueillir d’accueillir le lac Akkajaure, l’un des plus beaux et plus énigmatiques du pays. On se prendrait à croire qu’ici vit le cousin suédois du monstre du Loch Ness (pour rigoler un peu).

Comme le Sarek, il est traversé par la Piste Royale, Le sentier de randonnée (500 km !) qui joint Abisko, tout au nord (à découvrir également… avec son parfum de nature « groenlandoïde » !) et le sud de la Laponie à Hemavan. Séparé en deux par son lac, pour atteindre la rive opposée, un seul moyen : le bateau, qui fait la navette.

 Le Stora Sjöffalet est facilement accessible si vous louez une voiture à Gällivare, ville la plus proche, à plus de 150 km (et qui possède un aéroport avec connexion directe pour Stockholm). Autrement, il existe une liaison de bus depuis Gällivare qui vous conduit en 2h15 à l’intérieur du parc et en 3h15 jusqu’au bout (infos ici).

Il existe 3 refuges. Je me souviens d’ailleurs de cette ambiance « Shining », dans un bungalow-dortoir perdu dans la solitude d’une vaste forêt de sapins, mais néanmoins très sympathique, puisque j’avais pu y croiser des locataires, bûcherons ou mineurs, chacun avec son histoire. Ca manquait un peu de Suédoises sans histoires, du coup !

Je ne saurais que trop vous conseiller d’y aller en été (on plafonne à 15°C), de vous réchauffer avec un bon chocolat chaud (à l’eau, spécialité suédoise !) au refuge de Ritsem, puis de vous poser au bord du lac lorsque le soleil pose ses derniers rayons sur la neige des montagnes.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.