Festivités à travers le monde : Fêtes et festivals de juillet



Vous êtes en Argentine, au Pérou, au Laos, en Thaïlande, en Inde ou au Vietnam en juillet. Voici des fêtes et festivals qui sauront vous charmer !
Argentine
9 juillet                                Fête  de l’indépendance         
Jujuy (Campo Quijano)       
Fêtes et festivals de juillet Jour anniversaire de l’indépendance de l’Argentine. Très importante fête pour ce village qui célèbre également à cette date sa fondation en 1921. Vous assisterez au défilé des écoles et de diverses formations, à des chants et danses typiques.

Courant juillet              Exposition agricole de Palermo    
Buenos Aires
C’est le salon de l’agriculture local. A ne pas rater si vous êtes sur Buenos Aires a ce moment là. En dehors de l’exposition traditionnelle agricole se réunissent de nombreux artisans présentant leurs spécialités locales.
                              

Pérou
2ème semaine               Vierge du Carmen de Paucartambo


Paucartambo (département de Cuzco)
Fêtes et festivals de juilletA quatre heures du Cusco, dans la localité de Paucartambo, des milliers de croyants vénèrent la Virgen del Carmen, patronne des métis appelés localement Mamacha Carmen. La réunion qui marque le début de ces journées de fête a lieu sur la place principale où des groupes de musiciens jouent de leurs instruments, tandis que des choristes richement parés chantent en quechua, donnant le signal du départ à d’ingénieuses chorégraphiees représentant des passages de l’histoire du Pérou. Des cortèges de différents déguisements (Doctorcitos, Waca, Sarjas) défileront en procession pendant cinq jours. Les danseurs exécutent sur les toits des maisons des figures acrobatiques et risquées, arborant des tenues à la mode incaïque ou coloniale. À la fin de la procession est déclenchée la guerre contre les démons d’où les fidèles sortiront triomphants.

 28 et 29 juillet               Fête nationale
Dans tout le pays
Des fêtes et célébrations patriotiques ont lieu dans tout le pays pour commémorer la déclaration d’Indépendance du Pérou (28 juillet 1821), prononcée par le Libertador José de San Martin. La nuit du 27 des groupes de musique folklorique et criolla se produisent sur les places et dans les parcs. Le lever du jour du 28 est salué par une salve de 21 coups de canon, préambule à la cérémonie du lever de drapeau. Le jour suivant un Te Deum est célébré dans la cathédrale de Lima, auquel assiste le président de la république. Le 29 se déroule la fameuse Parade Militaire, en présence également du président. Dans plusieurs villes de l’intérieur ont lieu des foires agricoles (Cajamarca, Piura, Monsefu), en même temps que trois fêtes qui caractérisent bien l’âme du criollismo : combats de coqs, courses de taureaux et exhibitions de caballos de paso.


Laos
Bun Khao Phansa (Entrée du carême bouddhique)
C’est le début de la traditionnelle « retraite des pluies » de trois mois.
Fêtes et festivals de juilletElle marque le début du retrait des moines dans leur temple, et cela pour une durée de trois mois. C’est pendant cette période que les hommes qui désirent faire leur retraite demandent à se faire ordonner.
Avant le début du carême, les fidèles se réunissent par quartier pour préparer les cierges. Un concours est alors organisé dans un lieu déterminé, où l’on tire au sort le nom de la pagode à laquelle seront offerts les plus beaux. Puis une procession se déroule dans les rues de la ville pour se rendre dans les temples. Les deux premiers jours, les religieux se confessent à leurs supérieurs hiérarchiques. Ensuite, pendant toute la durée du carême, ils observent strictement les règles prescrites par la religion qui, notamment, leur interdit de passer la nuit hors des pagodes.


Thaïlande
Asalha Bucha
Fêtes et festivals de juilletÀ la pleine lune du mois de juillet, on fête les premiers sermons de Bouddha en fleurissant les temples et en organisant des marches aux flambeaux. Le lendemain commence, pour les bonzes, la période la plus difficile de leur vie monastique : pendant trois mois ils devront jeûner, ne pas quitter l’enceinte du temple et se soumettre à diverses autres règles de vie du même acabit. C’est aussi à cette période que les jeunes Thaïs entrent au monastère ; d’innombrables cérémonies d’ordination ont lieu d’un bout à l’autre du pays.


Inde
10-11 juillet                      Hemis Setchu (Festival d’Hemis)
Leh (Ladakh)
Fêtes et festivals de juilletHemis est le plus grand monastère bouddhiste du Ladakh. Tous les ans, le monastère célèbre l’anniversaire du Gourou Padmasambhava. Vêtus de costumes traditionnels, les habitants viennent assister en nombre au spectacle de deux jours qui comporte, entre autres, de merveilleuses danses chaam accompagnées de cymbales et de tambours. Habillés de soie et arborant des masques effrayants, les lamas jouent des drames dansés et mimés issus de la mythologie bouddhique. La fête se termine par le triomphe symbolique du bouddhisme sur l’ignorance. Tous les douze ans (en 2004 pour la dernière fois), le grand thangka (peinture tibétaine sur tissu) du gompa (monastère) est déroulé et étendu sur la façade entière du bâtiment.


Vietnam
10 au 26 juillet              Fête de Quan Lan
Ile de Quan Lan, district de Van Don, province de Quang Ninh.
Fêtes et festivals de juilletPersonnages de culte: Tran Khanh Du, général célèbre de la dynastie des Tran et ses subordonnés, les 3 frères de la famille de Pham. Pendant deux semaine (et principalement le 18ème jour du mois lunaire), ont lieu des cérémonies de culte, une représentation des arts martiaux et une course de pirogues.  

12 juillet                          Fête du temple de Ba Xa Date
Commune de Minh Duc, district de Ung Hoa, province de Ha Tay.
Fêtes et festivals de juilletPersonnage de culte: Génie Mac Trau. Vous assisterez aux danses du dragon et de la licorne, ainsi qu’à de spectaculaires combats de coqs, lutte traditionnelle, concours pour frapper le sac de riz.   

12-13 juillet                  Fête du village de Chi Long
Commune de Phong Chuong, district de Phong Dien, province de Thua Thien – Huê.
Orinigine de la fête : la dame Dai Cang (au XVe siècle) a mené les 4 chefs de clans familiaux (Le, Nguyen, Vo, Tran) à défricher et à fonder le village. Cérémonies pour solliciter le bonheur, procession des tablettes de ces chefs,  cérémonie túc yêt dans laquelle on fait la lecture de la prière, les danses de fleurs, l’offrande d’encens. On offre également un porc, un bœuf et après le sacrifice, on lâche quelques offrandes dans la rivière. On s’abstient d’entrer dans la forêt et d’allumer du feu de l’aube jusqu’au soir.  

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.