Bolivie : Voyage, découverte - Informations et bons plans Bolivie



La Bolivie est un grain de beauté au cœur de l’Amérique du sud. D´une nature encore vierge elle possède des chaînes de montagnes enneigées, un haut plateau riche et fertile, des volcans, des déserts en aquarelle, des vallées tropicales, une savane, des marécages riches en flore et en faune sauvage, des forêts pluvieuses, le lac navigable le plus haut du monde, des lagunes de toutes les couleurs, des lacs de sel, des sites archéologiques exceptionnels et des villes pleines de populations très accueillantes et chaleureuses.


Le pays de tous les superlatifs : la nation plus élevée, la plus isolée et le terrain le plus accidenté au monde.


A la minute où vous atterrissez à La Paz, vous réalisez que ce n'est pas un lieu ordinaire. L'aéroport ,situé à 4100m d'altitude, est le plus haut au monde. La capitale est un énorme marché où les femmes indigènes aux chapeaux ronds et jupes volumineuses vous vendraient tout ce dont vous auriez besoin ; d'une paire de lunettes dernier cri aux foetus de lamas séchés. Ceux-ci sont utilisés lors des rites chamaniques afin de se débarasser des mauvais esprits.




Ce pays enclavé possède les plus hauts sommets de la Cordillère des Andes autour de Sorata, des marais salants hallucinogènes à Uyuni, de vastes jungles embuées du bassin amazonien et une riche faune dans ses prairies du Sud-Est.



Une beauté sans pareil se reflète également dans la dynamique des cultures indigènes, des villes coloniales comme Sucre et Potosi, et les chuchotements des civilisations anciennes. Dépaysement garanti, pour les amoureux de la nature, nous vous conseillons de ne pas manquer la visite du  parc national de Madidi.







 

 Quand partir en Bolivie ?



La Bolivie est un pays "tropical" (géographiquement parlant bien sûr), d´où l´existence d´une saison des pluies, de novembre à avril et d´une saison sèche de mai à octobre.



Les journées y sont plus courtes qu´en France, pendant la saison sèche la nuit tombe vers 18h00 et 19h30 l´été. Du fait de sa géographie chaotique, l'été et l'hiver se mélangent au quotidien.



Les Andes :




La température en journée varie de 15°C à 20°C tout au long de l´année. La nuit et le petit matin sont plus frais. Dans le sud du pays, l´écart thermique est plus important, entre juin et septembre à Uyuni le soir la température chute jusqu´à -20°C, alors qu´il fait relativement bon l´après-midi.


Sud-Lipez :




Dans cette région, il faut se munir de bons sacs de couchage de type "sarcophage", K-way et des sous-vêtements thermiques. Les nuits sont très froides. Toutefois, les journées peuvent être très agréables. Le climat idéal est celui des vallées subandines où la température n'est ni trop froide ni trop chaude. A Sucre, Tarija et Cochabamba on vit dans une douceur de climat tout au long de l´année.



DECALAGE HORAIRE : Le décalage horaire entre la Bolivie et la France est de 5 heures en hiver et de 6 heures en été.

Us et coutumes



Il faut distinguer les "indigenos" et les descendants des Espagnols, métis ou non.



"Indigeno" n'est pas péjoratif pour les Boliviens, bien au contraire; tandis que "Indio' l'est, donc évitez de l'employer lorsque vous vous adressez aux populations de l'altiplano ou lorsque vous les évoquez.



Tandis que les seconds vivent dans la partie est de la Bolivie (Santa Cruz, etc.), là où se concentre la majorité des richesse du pays, les premiers, aymara et quechua, occupent les hauts plateaux, et constituent la population la plus pauvre.



Cette pauvreté envahit les villages, au même titre que la fierté des peuples de l'altiplano et la rudesse de la vie. Le contact avec les "indigenos" peut s'avérer délicat. Ceux-ci peuvent aussi accorder une certaine indifférence au voyageur étranger, ce qui est tout à fait compréhensible. En conséquence, il est indispensable de prendre le temps nécessaire pour s'immerger parmi la population et comprendre l'âme aymara ou quechua, héritière des civilisations ancestrales Tiwanaku et incas.


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.