Parc national de Tazekka Maroc - Tourisme - Idée voyage 2018




Parmi les plus beaux parcs naturels d'Afrique, situé à une vingtaine de km de la ville de Taza, au nord du Moyen-Atlas, le parc national de Tazekka a été créé officiellement en 1950. La préservation de sa futaie de cèdres, assez exceptionnelle, nécessitait la mise en place d’une zone protégée. Depuis sa création, le parc national de Tazzeka s’est étendu. Il couvrait originellement près de 700 hectares, contre 11000 aujourd’hui !


Ce site montagneux culmine à 1980 m d’altitude avec le mont Jbel Tazekka, souvent entouré de nuages l’hiver et parfois enneigé, entre octobre et avril (il faut consulter la météo). Il possède des richesses naturelles nombreuses et diverses, comme la cascade de Ras-el-Ma, ainsi que des gouffres, comme celui de Friouato, et des grottes, des crêtes aiguës, des vallées étroites et de très nombreuses sources. Le parc national de Tazekka fait donc le bonheur des amateurs de grands espaces et de forêt car outre le cèdre, on trouve ici des chênes verts, des chênes zène et des chênes liège. En bordure du site, le visiteur peut découvrir des thuyas, caroubiers, oliviers sauvages et genèvriers.


Particularité de la faune du parc national de Tazekka : la présence de quelques cerfs de Berbérie. Cela faisait plus de 200 ans de l´histoire qu’ils avaient disparu du site, mais en 1994, il a été décidé de réintroduire cette espèce. Autres animaux visibles sur le parc : la salamandre, le gypaète, le sanglier, la loutre, le porc-épic à crête, etc. Bien évidemment bon nombre d’oiseaux ont élus domicile sur ce site préservé, notamment des vautours, des faucons pèlerin et des aigles.

Côté flore, plus de 500 plantes sont recensées sur le parc national de Tazekka, soit plus de 10% des plantes que l’on peut trouver sur le sol marocain. Mais c’est à la fin du printemps que le site est le plus spectaculaire, en pleine période de floraison, lorsque les fleurs déploient leurs couleurs et forment des paysages de toute beauté.


Le parc national de Tazekka offre aux randonneurs, aux amateurs de botaniques et d’animaux, un vaste terrain de découvertes. Des circuits pédestres et équestres sont aménagés sur tout le site. En revanche, le pique-nique est interdit, sauf sur les aires spécialement aménagées, notamment à l’entrée du parc et près de l’enclos des cerfs de Berbérie. En matière d’hébergement, un camping est ouvert à Bab Bou Idir, là où se trouve le centre d’interprétation du parc. Ce dernier abrite d’ailleurs une exposition permanente « Parc National de Tazekka : une richesse naturelle diversifiée ».

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.